samedi 18 mars 2017

Flora Banks d'Emily Barr.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Flora Banks d'Emily Barr.

DIX
L’âge que j’avais quand mon cerveau s’est détraqué.

HUIT
Années de validité de mon passeport.

SIX
Le nombre de personnes qui me cherchent au Spitzberg, dans l’Arctique.

QUATRE
L’âge auquel j’ai rencontré ma meilleure amie.
Je ne dois plus jamais l’appeler, ni lui envoyer de SMS.

DEUX
Deux cailloux noirs. L’un m’appartient, l’autre est à Drake.
Je le rejoindrai, où qu’il soit.

UN
Un souvenir. C’est tout ce qu’il me reste.
Flora a dix-sept ans mais ne s'en souvient jamais. À dix ans, elle perd la mémoire à cause d'un problème médicale grave qui la laissera à jamais marquée. Elle se souvient de tout avant ses dix ans mais est à présent incapable de se souvenir de ce qu'il s'est passé deux heures avant.. jusqu'à un moment incroyable passé avec Drake, le petit-ami de sa meilleure amie, la seule qui ait toujours été la pour elle. Ce souvenir, le seul qu'elle ait réussi à se créer en sept ans, va le pousser dans ses retranchements et à se lancer dans des aventures incroyables.. mais tellement dangereuse pour une jeune fille incapable de vivre sans post-it pour se rappeler son âge, l'endroit où elle se trouve, le jour qu'on est..


Enorme cœur pour ce roman, autant être claire tout de suite. Le résumé était mystérieux et je ne savais pas à quoi m'attendre.. Mais je ne me serais jamais attendue à ça! Ce livre est absolument addictif, je l'ai lu en un jour, m'enfermant dans une bulle, répondant par un hochement de tête quand on me parlait tellement j'avais besoin de continuer l'histoire de Flora. Et quelle histoire!

Flora est une jeune femme incroyable. Elle a une amnésie rétrograde depuis ses dix ans, ce qui signifie qu'elle n'arrive pas à se créer de nouveaux souvenirs, elle oublie tout dans les heures qui suivent. Seulement, un jour, elle se souvient. Elle se souvient d'avoir embrassé un garçon et sa vie se met à tourner autour de ça. Ses parents s'absentent et elle devient quelqu'un d'autre. Elle se raccroche à ce moment qu'elle croit être le début d'une nouvelle vie, une vie où elle pourrait enfin se souvenir. Commence alors une aventure incroyable et sans fin, l'aventure d'une fille qui se souvient à peine de qui elle est et qui va tout de même faire des choses incroyables. 

Flora est le genre d'héroïne inoubliable. Je me suis tellement attachée à elle, c'est incroyable. En fermant le livre, j'avais l'impression de dire adieu à une amie et ça a été un véritable déchirement. Flora est unique et m'a fait vivre une lecture unique. On est dans son monde, un monde tellement hallucinant, tellement particulier, tellement prenant! Je tournais les pages à une vitesse folle, l'aimant encore plus à chaque scène, croisant les doigts pour que ses rêves se réalisent enfin et qu'elle arrive au bout de son périple. Le pire, c'est qu'en plus de tout ça, l'auteure réussit encore après à nous étonner encore et encore pour que tout soit encore bouleversé à la fin, comme si le début incroyable ne suffisait pas.. 

Un roman inoubliable vous dis-je! Un roman comme j'en ai croisé rarement et pourtant j'en lis souvent. Je ne l'oublierai jamais et je vais suivre attentivement Emily Barr qui est, à coup sûr, une auteure à retenir et à saluer pour son imagination et sa faculté à créer un récit tellement.. parfait.

Merci aux Editions Casterman et à Babelio,

Des bisous!

BD: La Quête d'Ewilan : Ellana, tome 1: Enfance de Pierre Bottero,Lylian et Montse Martin.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

La Quête d'Ewilan : Ellana, tome 1: Enfance de Pierre Bottero, Liliane et Montse Martin.

Ewilan a sa quête. Ellana sa prophétie... Seule survivante d'un raid de Raïs, une petite fille de 5 ans est adoptée par une communauté de Petits qui la baptisent « Ipiutiminelle ». Elle grandira cinq ans chez ce peuple qui vit en marge des humains. Mais à treize ans, elle sent retentir en elle l'appel des siens : Ipiu est humaine, elle doit retrouver ses origines. Le destin la mène à Al-Far, la ville la plus dangereuse de Gwendalavir, où elle se lie d'amitié avec un groupe d'enfants des rues. L'une d'entre elles la baptise alors Ellana. La prophétie de celle qui deviendra l'une des plus grandes Marchombres de l'histoire s'apprête à commencer... Ellana la Marchombre est l'un des personnages les plus fascinants du monde d'Ewilan, si bien que Pierre Bottero avait décidé de lui dédier sa propre série de romans. Découvrez l'adaptation de cette trilogie dans une nouvelle série de bande dessinée après le succès de celle de La Quête d'Ewilan toujours scénarisée par Lylian, et rejoint cette fois au dessin par la talentueuse Montse Martin (Talisman, Curiosity Shop) !

Ellana a vécu dans son enfance une épreuve terrible: ses parents, qui partaient dans une contrée inhabitée avec d'autres familles pour créer un village loin de tout, se font massacrés par des créatures immondes et seule la petite fille s'en sort. Elle est trouvée et adoptée par les Petits, sans souvenirs de sa vie d'avant. Devenue une jeune adolescente, elle décide de partie à la recherche de ses origines.. 


Je n'en ai pas parlé ici mais il y a quelques temps j'ai eu l'énorme chance de me plonger dans l'incroyable saga de Pierre Bottero en commençant par Ellana, un roman pour lequel j'avais eu un énorme coup de cœur. J'avais donc eu une envie immense de découvrir le côté graphique de cette histoire, de voir la vision d'autres personnes, leur façon de voir les personnages, les créatures et surtout ce monde incroyable. 

Mon avis? C'est génial, parfait même. Les images, les illustrations, l'adaptation, tout est comme je l'espérais. J'ai vraiment adoré retrouver cet univers tellement riche et tellement étrange! C'est sombre et lumineux à la fois, inquiétant et addictif. Le destin d'Ellana est énorme et ce premier tome nous présente le tout début, son enfance et sa lancée dans la grande aventure de sa vie. C'est peu, je l'avoue, j'avais imaginé en voir plus mais en y réfléchissant ça semble logique.. mais qu'est-ce que ça donne envie d'en voir plus! C'est une mise en bouche alléchante qui, à la fin, laisse un réel goût de trop-peu qui me rend affreusement pressée de découvrir la suite.

Les personnages et les créatures sont vraiment bien représentées. J'avoue que certains étaient un peu flous dans mon esprit et c'était plaisant de les voir prendre vie sous mes yeux. Ellana est parfaite, resplendissante de force et de courage. Déjà tellement aguerrie et sans peur, ça en dit long sur ses capacités et ce qu'elle peut devenir. J'ai tellement hâte de voir la suite de son histoire tellement passionnante, c'est un bel hommage à l'œuvre de Pierre Bottero, cet auteur magnifique qui nous manque tellement.


Merci aux Editions Glénat et à Babelio,

Des bisous!

vendredi 10 mars 2017

Les pyjamasques et le cadeau de Sorceline de Romuald.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Les Pyjamasques et le cadeau de Sorceline de Romuald.


Depuis la dernière fois que je vous en ai parlé, j'ai l'impression que nos petits Pyjamasques ont bien changé et ont pris une grande place dans l'univers télévisuel des enfants, la série des Pyjamasques passant très souvent et étant plutôt adorée des enfants je pense, j'ai même vu à présent des publicités pour des jouets à leur effigie.. c'est plutôt génial, surtout pour mes petits loups qui connaissent l'univers depuis longtemps déjà.

Dans ce nouvel opus, nos petits super-héros devront faire face à Sorceline, une super-vilaine très vexée que personne n'ait pensé à son anniversaire. Puisqu'on ne lui offre rien, elle décide d'aller se servir elle-même dans la collection de jouets des enfants de la Terre! Aidée de ses papinuits et de son aimant-lune, la mini-sorcière va en faire voir de toutes les couleurs aux Pyjamasques. 

Encore une histoire où l'on se s'ennuie pas une seconde! Nos petits enfants masqués vont devoir ruser pour trouver une solution afin de passer à travers les pouvoirs de Sorceline et qui sont non négligeables.. 



Des bisous!

dimanche 26 février 2017

Les aigles et la colombe de Jacqueline Briskin.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Les aigles et la colombe de Jacqueline Briskin.

Berlin, 1936. Sur la piste où les athlètes du monde entier luttent
pour décrocher une médaille, la jeune Käthe Kingsmith s’apprête
à offrir à l’Allemagne un titre olympique.
Réunie dans les tribunes, toute sa famille est venue l’encourager.
Mais la jeune lle ne voit que Wyatt, son cousin d’Amérique.
Quelques jours plus tôt, ils étaient l’un pour l’autre de parfaits
inconnus. Aujourd’hui, ils savent que leurs destins sont à jamais
liés – même si les rumeurs d’une guerre prochaine se font
chaque jour plus insistantes.
Des fastes des palais berlinois aux réunions secrètes de la
Résistance, du quartier général de Churchill au chalet bavarois
de Hitler, Les Aigles et la Colombe décrit la passion de deux
jeunes gens emportés dans la tourmente de l’Histoire.

Lors des jeux olympiques de Berlin en 1936, Käthe rencontre pour la première fois son cousin américain Wyatt. Elle court pour l'Allemagne, il court pour l'Amérique.. Malgré leur famille en commun, Wyatt va vite détester cette cousine qui représente tout ce qu'il hait: l'Allemagne, le Führer, les nazis.. malheureusement il va devoir combattre contre un sentiment tout aussi fort: l'amour. La guerre va venir se mettre entre eux, une guerre dévastatrice pour laquelle ils se battront jusqu'au bout.. mais que restera-t-il d'eux et de leur amour à la fin?



Quel résumé alléchant! Je sentais ce livre tellement prometteur, j'étais sûre de l'adorer.. Et au final pas tant que ça. L'histoire n'est pas si mal, à vrai dire, c'est juste que certaines choses m'ont beaucoup trop chiffonnée pour que je sois totalement séduite. 

Commençons par la façon dont l'auteure aborde l'Histoire de la seconde guerre mondiale. Vu le résumé, je pensais me retrouver en présence de deux résistants, deux combattants. J'imaginais les planques sordides, les attaques surprises et dangereuses, j'imaginais de l'action.. Et au final rien de tout cela. Oh, nos héros agissent bien sûr, mais ils agissent délicatement et leurs actions sont peu abordées et quand elles le sont c'est de manière peu détaillées - puisque de toute manière il n'y a pas grand chose à en dire. On survole ça de très haut, on fait parfois de grands sauts dans le temps, certaines choses sont sous-entendues, d'autres ne sont abordées que bien plus tard.. Le minimum quoi, c'est relégué un peu en arrière-plan alors que j'imaginais que cela serait vraiment mis en avant, qu'on baignerait dedans tout du long. M'enfin, c'était tout de même appréciable de vivre cette guerre intense des côtés différents, que ce soit en Angleterre, aux Etats-Unis ou même à Berlin même. On découvre les différentes mentalités, les différentes conséquences aussi, ça c'était du tout bon! 

Par contre, ne parlons pas des personnages, ce qui est sans aucun doute le grand point faible du roman à mes yeux. Certains apprécieront leur caractère un peu romanesque mais moi ils m'ont énervée à un point que j'ai très vite failli abandonner. Dès le début Wyatt, le héros, est un être au caractère détestable. Il se comporte comme un gougeat, il juge sans chercher plus loin, il reste coincé sur ses petites pensées étriquées, j'ai failli taper du pied plus d'une fois tellement il m'énervait! C'était plus facile avec Käthe même si je reste partagée à son sujet. Un peu victime, combative pour certaines choses et moins pour d'autres, elle ne m'a pas particulièrement séduite non plus. Beaucoup de blablas et de bonnes paroles mais peu d'action, je l'ai trouvée un peu écrasée alors qu'elle aurait pu être de ces femmes inoubliables.

Et c'est un peu mon sentiment général à propos de ce roman. Je crois que l'auteure a voulu trop en faire, que ce soit au niveau des sentiments qu'au niveau des personnages. Trop de haine, trop de bâtons dans les roues, trop de retournements de situation trop faciles.. Un peu plus de subtilité et de légèreté aurait pu en faire un roman très agréable à suivre. 


Des bisous!