vendredi 23 septembre 2016

Sélection de petits romans dès huit ans!

Salut les poussins,

Aujourd'hui, on continue avec ma petite sélection de romans pour donner le goût de la lecture aux nains ou pour leur redonner envie de se lancer avec ces longues vacances! Ceux dont je vais vous parler sont publiés aux Editions Nathan et s'adressent à peu près aux lecteurs de plus de huit ans. (Comme d'habitude, cela dépend des enfants, etc etc.)

Le livre qui fuit d'Amandine Fuentès et Amandine Laprun.


Timéo a reçu de son papa un livre incroyable: Le secret des mots d'amour. Il l'adore de tout son cœur et le lit tout le temps, à un tel point qu'un jour il s'endort dessus. Au petit matin, quelle surprise: le livre fuit! Des petites lettres coulent du roman, une véritable catastrophe! Timéo décide alors de faire appel à la clinique des livres malades..

Une chouette histoire très originale! Timéo est un petit garçon amoureux des mots ce qui le rend vraiment adorable. La maladie de son livre est étrange et presque inquiétante, lui et l'une de ses connaissances vont tout faire pour découvrir la raison de cette fameuse fuite qui fait couler les mots de plus en plus rapidement. Si j'ai aimé l'histoire, j'avoue être moins séduite par l'univers graphique un peu sombre et un peu trop adulte à mon goût. 



La famille trop d'filles: Anna la rebelle de Susie Morgenstern et Clotka.


Anna est l'aînée de la famille. Malgré la présence de Billy, le garçon au pair, Anna est constamment obligée de s'occuper de ses frères et sœurs. Le petit-déjeuner, les vêtements, les devoirs, les activités du week-end, elle n'a plus un instant à elle, même pas pour l'école! Elle est tellement à bout qu'elle décide, un soir, de se cacher chez son ami Martin..

J'ai déjà parlé quelques fois de La famille trop d'filles, une saga que je trouve mignonne mais affreusement triste aussi. Les parents d'Anne ne sont absolument jamais là, aussi assume-t-elle la surveillance des petits, à un tel point qu'elle ne vit absolument plus, enchaînant même les zéros à l'école vu qu'elle n'a même pas le temps de lire ses leçons. Désespérée, elle finit par se cacher chez son meilleur ami, appâtée par sa vie calme et sa mère qui s'occupe tellement bien de lui. J'ai beau trouver les personnages de cette famille particulièrement attachants, leurs histoires sont souvent très mélancoliques, même si elles finissent toujours bien! 



Les apprentis chercheurs: Une lumière venue de l'espace d'Hélène Montardre et Laurent Audouin.


Matt aime regarder le ciel la nuit avec son télescope. Un soir, il fait une découverte incroyable: il y a un engin qui arrive tout droit vers la terre! Petit à petit, jour après jour, il le voit s'approcher. Dévoré par la curiosité, il entraîne dans son aventure sa sœur Lisbeth et tous deux seront rejoints par leur tonton Philibert, qui les aidera à trouver une réponse à leur grande question..

Quel livre génial! C'est la première fois que je rencontre Matt et Lisbeth et j'ai tout simplement adoré, c'est typiquement le livre que mon grand adorera quand il sera plus.. grand justement. On a deux petits héros sympathiques, un mystère à résoudre et de vraies connaissances scientifiques apprises  grâce à leurs aventures! Ici est expliqué aux enfants ce qu'est une comète, c'est présenté de manière simple et super bien incorporé à l'histoire, j'adore le principe!



Moi et ma super bande: Une sortie de folie et Une colo de tout repos de Timo Parvela et Zelda Zonk.

Une sortie de folie:


Toute la classe part pour une journée sortie! Au menu: un repas au restaurant, une visite au musée et une visite au zoo. Si les enfants ont, pour une fois, toutes leurs affaires, leur maître et sa femme ont, eux, oublié leur sac avec leur argent dans la cour de récré. Une journée difficile s'annonce pour eux..

Une colo de tout repos:


Ella est ravie: elle et tous ses copains partent en colonie de vacances! C'était sans compter sur leur maître d'école qui est en fait censé s'occuper d'eux pendant la semaine, un véritable cauchemar pour ce monsieur qui espérait passer une semaine tranquille avec des enfants sages.. Forcément, tout tourne vite mal: les enfants pensent que la cuisinière est une meurtrière et sont bien décidés à se défendre coûte que coûte! 

Cette saga est absolument et incroyablement hilarante, vraiment. Cette classe est juste hallucinante et tous sont de véritables petites catastrophes. Ils enchaînent les bêtises et transforment chaque phrase en quelque chose d'absolument aberrant, inventant donc des histoires qui n'ont ni queue ni tête. Leur pauvre maître perd la tête jusqu'à en devenir fou, faisant de son mieux pour survivre à ces petits monstres.. Souvent sans succès. Des petits livres qui feront assurément éclater de rire les enfants! 


Merci aux Editions Nathan,

Des bisous!

mardi 20 septembre 2016

Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

Le sel de nos larmes de Ruta Sepetys.

Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destinées.
Chacun né dans un pays différent. Chacun traqué et hanté par sa propre guerre.
Parmi les milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes... Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhem Gustloff, un énorme navire promesse de liberté...
Alors que la guerre semble tout doucement se terminer, quatre adolescents bien différents se rencontrent sur le chemin de la liberté..


J'ai toujours énormément de mal à parler de ce genre de roman historique tellement fourni, j'ai toujours peur d'oublier de parler de telle ou telle chose.. Mais allez, je me lance.

C'est donc l'histoire de quatre adolescents. La guerre semble se finir tout doucement et trois d'entre eux décident de rejoindre la côte de la Prusse-Orientale où des bateaux sont prévus afin d'évacuer les habitants de l'"empire allemand". Joana est une jeune infirmière lituanienne qui rêve de soigner le plus de gens possible sur son chemin. Émilia est une petite adolescente polonaise un peu perdue. Florian est un soldat allemand qui, dit-il, est en mission secrète. Alfred, lui, est déjà sur les fameux bateaux puisqu'il fait partie de la marine. 

Leur chemin se croise totalement par hasard, certains sont ensemble, d'autres moins. Certains sont attachants.. d'autres sont un peu terrifiants. Cette diversité de personnage et de points de vue est absolument incroyable puisqu'elle nous permet de voir cet événement de manière globale, du côté des gentils comme celui des méchants. Et croyez-moi, cet événement mérite qu'on en parle, je suis même absolument outrée, indignée, fâchée qu'on n'en parle pas plus, j'ai du mal à croire que cet événement reste un peu caché, bien trop méconnu pour la tragédie que c'est réellement. 

Cette fameuse nuit d'évacuation, plus de dix mille personnes sont mortes. Que ce soit sur le bateau emprunté par nos amis, le Wilhem Gustloff, mais aussi par d'autres bateaux qui ont été coulés cette nuit-là. Je ne vous spoile pas tout le roman, rassurez-vous, juste la partie de fond qui est à mes yeux la plus importante. Ce moment-là est considéré comme la plus grosse catastrophe maritime de toute l'Histoire et pourtant 90% des gens n'en ont jamais entendu parler. C'est pour ça que je tire mon chapeau à Ruta Sepetys encore une fois, elle met avant un événement presque secret, un peu comme elle le faisait en parlant des camps dans Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre. 

J'ai aimé nos personnages, je me suis énormément attachée à eux. Chaque chapitre est consacré à un des héros mais c'est très court, très bref. Peu de lignes et une écriture très incisive, qui va au vif du sujet sans s'étaler sur ce qui ne compte pas réellement. Cela permet une lecture des plus rapide mais également des plus prenante, on avance extrêmement vite en espérant savoir rapidement le sort de ces gens qu'on suit avec tant de curiosité.

Une réussite, comme d'habitude. Ruta Sepetys met en lumière une catastrophe immense à côté duquel le naufrage du Titanic devient presque insignifiant. Merci à elle!

Merci aux Editions Gallimard Jeunesse,

Des bisous!

lundi 19 septembre 2016

La concubine du Vatican de Kate Quinn.

Salut les poussins,

Aujourd'hui:

La concubine du Vatican de Kate Quinn.

La famille Borgia est à nouveau réunie et cela ne présage rien de bon.
De retour à Rome, Giulia Farnese, maîtresse officielle du pape et désormais mère d'une petite fille, doit faire faceaux nouveaux dangers qui menacent son clan. Sa cuisinièrenet confidente, Carmelina, est rattrapée par son secret : le couvent dont elle s'est enfuie pourrait bientôt la retrouver et elle n'est plus en sécurité.
Son garde du corps Leonello est quant à lui bien décidé à mettre fin à la série de meurtres qui, étrangement, secoue de nouveau la ville depuis le retour des Borgia. Anna était sa seule amie et il refuse de laisser son crime impuni sous prétexte qu'elle était une simple servante.
L'étau se resserre autour de nos trois héros qui ne peuvent compter que les uns sur les autres.
Après le paiement de la rançon pour son enlèvement par les français, Giulia Farnese retrouve le Vatican mais surtout son Pape, Alexandre VI. Rodrigo Borgia est en émoi: sa famille est enfin réunie, tous ses enfants sont de retour à Rome et cela le met en joie! Cela plaît beaucoup moins à Guilia, qui voit la descendance de son grand amour devenir de plus en plus tyrannique, jusqu'à finir par entraîner Rodrigo à leurs côtés, aveuglé par son amour paternel. Giulia va vite se rendre compte qu'il est temps pour elle de s'éloigner de toute cette noirceur..


Ceux qui me connaissent ou me lisent un minimum savent que j'ai une certaine fascination pour deux grandes familles italiennes: les Médicis.. et les Borgia! Je les trouve absolument passionnants, j'aime lire et voir tout ce qui se trouve à leur sujet, je suis toujours ravie de découvrir les différentes visions que peuvent avoir les auteurs ou les réalisateurs à leur sujet. Comme j'adore Kate Quinn en plus, le duo était plutôt carrément alléchant. J'avais déjà énormément aimé le premier tome et j'ai tout autant aimé cette suite! 

On retrouve Giulia juste après son enlèvement par les français, toujours accompagnée de son fidèle Leonello, blessé pour l'avoir protégée. Ce deuxième tome est bourré de rebondissements et de retournements de situation, on ne s'ennuie pas une seconde. En fait, c'est surtout parce que l'opinion de Giulia au sujet des Borgia change petit à petit, elle en vient à les mépriser un peu plus chaque jour, surtout quand revient Juan et l'horrible femme du cadet de la famille. Les défauts qu'elle tentait d'oublier auparavant ne font que s'intensifier et la dégoûter de plus en plus, et ce même de son grand amour.

Les personnages autour d'elle continuent d'évoluer aussi, un peu loin à mon goût par moment. Carmelina va vivre quelques surprises et Leonello continue sa quête de vengeance. D'autres prennent un peu plus d'importance, voir nous étonnent grandement. Je dois avouer que - même si c'était intéressant - j'avais tout de même toujours un peu hâte de retrouver Giulia et les Borgia. Tous évoluent, la petite Giulia notamment est vite devenue une femme posée, elle traverse de nombreuses difficultés en gardant toujours la tête sur les épaules. La voir vivre aux côtés de cette famille est juste incroyable! L'auteure n'épargne pas ses membres, n'hésitant pas à montrer leurs plus sombres côtés, j'ai aimé cette honnêteté, (enfin, si je puis dire puisqu'on ne saura jamais réellement la vérité à leur sujet!) j'ai apprécié qu'elle n'enjolive pas leur image. A la fin, elle donne même quelques précisions historiques, précisant ce qu'elle a modifié, ce qu'elle a inventé, ce qu'elle pense juste, etc. Super intéressant!

Un excellent deuxième tome donc, largement à la hauteur du premier à mes yeux! Je n'ai eu qu'une seule ÉNORME déception: me rendre compte à la fin du roman qu'il s'agissait de la fin de l'histoire et que ce ne serait pas une trilogie.. Une tragédie.

Merci aux Editions Presses de la cité,

Des bisous!

lundi 12 septembre 2016

Sélection de premiers romans dès six ans!

Salut les poussins,

Avec la rentrée, j'ai eu envie de lancer une série d'articles (il y en aura trois à peu près) sur des romans pour enfants par tranches d'âge. Je me suis dit que c'était le bon moment de les pousser à se lancer ou à s'y remettre, tout simplement, et quoi de mieux que des chouettes nouveautés pour leur donner envie? On commence donc aujourd'hui avec les mini-lecteurs en herbe puisque voici neuf romans destinés aux six ans et plus.

Marcel le cowboy: Le héros du rodéo et Un bandit dans la nuit d'Eva Muszynski et Karsten Teich publiés au Editions Casterman.


Ces deux petits romans ne sont pas les premiers de cette série publiée aux Editions Casterman mais c'est bien la première fois que j'ai la chance de partager les aventures de Marcel le cowboy qui est un petit bonhomme plutôt malchanceux..

Dans Le héros du rodéo, Marcel décide de participer à un concours qui sélectionnera qui est le meilleur cowboy du Far West. Tout se jouera entre Marcel et Bill Bouton accompagné de Bob la boule, deux cowboys pas très malins mais qui réussissent toujours les épreuves haut la main.. Marcel va faire de son mieux afin de les détrôner! 

Dans Un cowboy dans la nuit Marcel reçoit un télégramme tard le soir qui lui annonce la venue de sa grand-mère pour le lendemain. Malheureusement, celle-ci arrive à la station des diligences qui est plutôt loin, ce qui oblige Marcel à s'enfoncer dans la nuit afin d'être à l'heure, le forçant à affronter de sombres forêts de cactus et des bandits terrifiants.. 

Ces deux histoires sont absolument hilarantes et plairont assurément aux fans de cowboys. (Et je suis sûre qu'ils sont plus que nombreux!) Ce qui ressort assurément de cette série c'est sans conteste son humour enfantin fait de doigts dans le nez, de vilains brigands enguirlandés par leur grand-mère, de rasage de cactus ou encore d'animaux qui parlent. Marcel est un petit bonhomme pas très courageux qui se sort toujours des problèmes par une chance incroyable! Beaucoup d'images et peu de texte, parfait pour découvrir le plaisir de la lecture en s'amusant.



On part maintenant vers une collection bien connue par ici puisqu'il s'agit des Premières lectures des Editions Nathan, encore une fois conseillée aux plus de six ans. 


Les copains du CP: Ne nous dévore pas, Ludo! et Des bisous sur mon plâtre de Mymi Doinet et Nathalie Choux.


Dans Ne nous dévore pas, Ludo! monsieur Cheval, le cuisinier de l'école est absent. Un cauchemar pour les élèves qui meurent de faim! Heureusement, leur maîtresse a une idée: ramasser des légumes dans le potager afin de se faire une bon repas! Une très bonne idée sauf pour Ludo le petit loup qui déteste les légumes et qui se met alors à poursuivre ses camarades afin des les manger..

Dans Des bisous sur mon plâtre, Léonie la lionne se casse la patte lors d'une partie de basket à la récré. Par après, la pauvre va devoir supporter tous les inconvénients de ce plâtre qui l'embête tant.. Heureusement elle pourra compter sur ses amis! 

Ce qui est vraiment chouette dans cette série c'est sans conteste que chaque enfant pourra s'y retrouver, même si les personnages sont des petits animaux. (Ce qui, je pense, a tendance à plaire à de nombreux enfants.) Les histoires se passent à la maternelle et racontent des petits problèmes de tous les jours: dans le premier l'auteure utilise le petit loup pour parler des enfants qui détestent les légumes sans même en avoir goûter pour la plupart. Dans le deuxième, on apprend que l'amitié est souvent le meilleur des remèdes! Des histoires basiques qui sont parfaites pour que l'enfant se sente impliqué et concerné. Parfait en plus quand on veut aborder un sujet ou une situation qui tracasse le quotidien! 



La bande du CE1: Le hamster de la classe et Vive la rentrée! de Sophie Dieuaide et Joëlle Passeron.


Dans Vive la rentrée, Lili entre enfin en CE1 et nous présente ses amis: Fred, Tom et Fatou, la fameuse nouvelle bande des CE1! Après avoir découvert leur professeur et leur nouvelle classe, tous se rendent compte que Fred a disparu.. 

Dans Le hamster de la classe, Tom, un membre de la bande des CE1 est le plus heureux de tous: en classe, il est assis à côté du hamster, une bestiole qu'il adore! Après s'être battu pour changer son nom idiot, il va devoir se battre pour réussir à emmener la petite bête chez lui pour le week-end! 

Chouette petite découverte avec la rentrée qui vient d'avoir lieu! Cette saga est parfaite à présenter à un enfant qui vient de rentrer chez les grands et qui ne se sent pas super à l'aise. La morale, la plupart du temps, est qu'on a le droit de faire des bêtises sans pour autant être un bébé! Aussi, ils vivent des petites aventures enfantines qui doivent paraître incroyables et plutôt rigolotes aux yeux des petiots. Un joli message d'amitié aussi est passé puisque la bande des CE1 est totalement soudée, dans les bons comme dans les mauvais moments! 



Les animaux de Lou: D'où tu viens, Petit Chien? de Mymi Doinet et Mélanie Allag. 


En faisant les courses avec son papa, Lou découvre sous la voiture familiale un bébé dalmatien. Après l'avoir ramené à la maison, Lou essaie tant bien que mal d'entamer le contact avec lui, sa chienne Réglisse également, sans succès! Serait-il muet? Et comment s'est-il retrouvé dans ce parking? 

Dans cet opus de la grande et célèbre Lou, le sujet principal y est l'abandon des animaux. Le petit chiot que Lou recueille fait énormément de bêtises, à un tel point qu'elle se demande si ses maîtres ne l'ont pas abandonné pour ça. Elle découvre la vérité: il n'a pas été abandonné mais s'est échappé car il était enfermé toute la journée dans la cave à cause de ses bêtises: nouveau sujet abordé: ne jamais enfermé un chien juste parce qu'il n'est pas sage! A la fin, beaucoup de précisions sur la race du chien et sur les sujets abordés plus haut, de quoi apprendre plein de choses.. et surtout le respect envers les animaux! Un chouette nouvel opus d'une chouette saga. 



La Tour Eiffel en Italie de Mymi Doinet et Mélanie Roubineau.


Après ses nombreuses balades internationales, la Tour Eiffel décide d'aller découvrir l'Italie! Elle est tout de suite interpellée par la Tour de Pise, très complexée par son petit côté bancal.. A deux, elles décident de visiter les merveilles de ce pays! 

J'adore cette saga! J'en ai déjà parlé quelques fois et c'est avec un véritable plaisir que j'ai lu et relu cette histoire sur notre magnifique Tour Eiffel qui se balade dans mon pays préféré! En plus d'être rigolo, ce petit livre est très éducatif puisqu'on découvre de nombreux endroits connus de l'Italie: le Colisée, le carnaval de Venise, le Vésuve, Naples, etc. A la fin il y a même quelques pages qui nous parle de manière un peu plus approfondie de tout ça! Une chouette manière de voyager et de découvrir, le tout grâce à un "personnage" emblématique.. j'adore.



L'apprenti chevalier: Au feu, un dragon! de Christophe Nicolas, Rémi Chaurand et Bérengere Delaporte. 

Alors que le chevalier Bernard et son fidèle écuyer déguste un repas au soleil, un cri retentit soudain.. Un dragon! Le fameux Dragon Rouge est réveillé! Bien évidemment, voici une mission pour le grand chevalier Bernard..

Le meilleur pour la fin! J'adore les histoires de Bernard et Solal, un chevalier et son petit écuyer qui ont tendance à vivre des situations qui tournent toujours mal.. et c'est tant mieux pour le lecteur pour c'est qui incroyablement drôle! Ils sont maladroits et c'est un bonheur que de lire leurs bêtises. (En plus, j'avoue, j'adore les chevaliers!) 



Des bisous!